Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage....

Site de nos Tornjaks

Longtemps à l'avance, nous en rêvons...et puis un beau matin, la route s'ouvre devant nous, pleine de promesses et d'espoir...

 

Dans le ronron tranquile du 4x4, les images défilent : la sublime vallée de la Maurienne, le Fréjus, les Alpes italiennes,

 

l'Italie et ses bolides incontournables (ici une Lamborghini diablo),

jusqu'aux premières collines qui annoncent l'arrivée sur la Slovénie verdoyante...

Visite chaleureuse et agréable chez nos amis slovènes, et retrouvailles tout aussi chaleureuses avec "Cer",

(fils de Vibha x Colt)

Un moment fort pour Corinne, qui retrouve un de ses "chouchou" avec un immense plaisir...

 

Cer, un chiot trés prometteur.

A priori, la joie était bien réciproque !

 

Rosana avec son petit protégé.  En slovène, "Cer" signifie "montagne" .

Une famille de passionnés ...la maman de Rosana avec un petit de Kim et Primo.

Splendide architecture des séchoirs ancestraux, aujourd'hui classés et protégés.

Des assemblages qui forcent l'admiration d'un amateur de charpentes et de meubles anciens !

Comme quoi rien n'empêche d'allier l'esthétique au fonctionnel.

 

Le camion à ruches est un grand classique de la campagne slovène. Bien évidemment,

il serait difficile d'oublier que la friandise royale est aussi celle de Teddy bear, omniprésent en Slovénie!

Une femelle sarpla, issue de l'élevage Maslop, vit parmi les cervidés... Dans cette propriété avant l'acquisition de 2 Sarplas , une ânesse avait été victime de l'ours...

Un trés joli sujet de 7 ans, fils de Vihra et Tanaro.

    

Car et Kim, à Rosana et Danilo

Tchao, Danilo, et à bientôt.

On the road again... car  l' objectif de notre visite ne s'arrrête pas à la Slovénie !

A Plitvicka, dans une cheminée géante, des grillades pantagruéliques nous attendent.              

La route, encore, et une bien curieuse écriture. La Bosnie se rapproche !

 

Impossible de ne pas voir les terribles blessures -pas encore refermées- d'un pays qui a tant souffert...

et le contraste avec la reconstruction, puissant souffle de vie.

A Doboj, dont il  est originaire, Fehrat nous attend.

Fehrat, notre ami et notre guide, parfaitement bilingue, à qui nous devons tant !

Rencontre avec différentes personnalités, parmi lesquels des juges, des vétérinaires, des éleveurs...

bref, des spécialistes d'une race enfin reconnue par la FCI : le TORNJAK,

BERGER DE BOSNIE HERZEGOVINE !

Le berceau originel de la race : la montagne VLASIC (1943 m)

Célèbre station de ski, le vieux village est également la "patrie" du Tornjak

 

L'ours et le loup sont  inscrits dans le patrimoine local,

tout comme le Tornjak, dont le "parrainage" est cynophilement partagé entre Bosnie et Croatie !     

 

Il n'est pas rare de trouver un brave Tornjak sur la terrasse d'un restaurant d'altitude.,

comme à proximité des maisons et dans les cours de ferme.

Mais la vraie place de tels chiens est bien sûr en montagne                      

Ici, un jeune mâle de 6 mois, câlin à souhait.

Jeune maman, approchée et abordée sans la moindre difficulté, en présence de sa nichée.

   

 

Chiot de 2 jours, né derrière la maison de ses maîtres.

  

La production fromagère est souvent la seule ressource des bergers.

 

Notre accompagnateur nous annonce une visite incontournable... et au bout de la piste chaotique, nous arrivons vers une bergerie...

Tous les membres de la famille s'activent autour des meules de foin à l'ancienne

Aucune mécanisation, de quelque forme qu'elle soit. Loitains souvenirs de mon enfance rurale.

A l'ombre fraîche d'un sapin, le gardien des lieux s'accorde une pause !

Son aboiement grave et puissant entraîne immédiatement l'apparition de sa maîtresse,

spontanément souriante et accueillante,

et tellement fière de nous présenter son chien.

 

Sous un soleil accablant, une brise légère fait virevolter les brins d'herbes sèches et les vêtements de coton.

Un peu plus haut, sur la prairie, nous allons à la rencontre de Halil, le berger et maître des lieux...

Entouré de ses chiens, Halil vient à notre rencontre... un ange passe parmi nous...

...intensité de la rencontre, grand moment d'émotion dans le cadre somptueux de la montagne Vlasic !  

Un couple de moutons bien typique de Bosnie Herzegovine.

Un petit berger de Croatie, parmi les Tornjak.

On  peut reconnaître le comportement paisible du bon chien de protection

accompagnant le troupeau dans tous ses déplacements.

Sous un soleil de plomb, le troupeau cherche l'ombre

et les chiens aussi. Un temps à ne pas mettre un prédateur dehors !

Première leçon du jour : Halil appelle son bélier, qui arrive au pas de course !

Maintenant, démonstration d'obéissance :

Rapport d'objet (effectué par plusieurs chiens), pour nous prouver l'aptitude au dressage des Tornjak,

Saut d'obstacle...                                                       

Rapport à terre : le chien conduit l'enfant à son maître .

   

Le tout dans le calme et la sérénité.

Halil enchaîne les exercices : "fais le mort"

et explique à Corinne qu'elle peut -comme lui- déplacer le chien au sol, sans aucun risque pour elle !  

Un trés beau couple de Tornjak.

Le rêve d'Halil ? Devenir dresseur professionnel de chiens de troupeaux.

Parler, questionner, échanger, tenter de tout connaître de ces chiens merveilleux.

Un exercice encore : Halil renvoie son chien à la ferme pour aller rechercher de l'eau...

 

en 4x4, nous sommes arrivés premiers...

 

mais de peu !!

Le père et le fils dans un même élan.

Un regard empreint de douceur.

    

Le moment de vérité n'est pas loin et l'émotion est forte.

Choix coup de coeur : "Very" reviendra avec nous !

 

De village en village, toujours une nouvelle découverte :

rencontre avec un ours de 5 ans, recueilli tout bébé après la mort de sa mère

 

même mésaventure pour cette jeune louve, aujourd'hui presque aussi sociable qu'un chien !   

 

 

Quelques photos d'élevages mettant en évidence l'équilibre comportemental des chiens hors présence de leurs maîtres

 

Après s'être manifesté comme tous bons chiens de protection, les Tornjak n'ont montré aucune agressivité à notre égard.

 

Dans de telles conditions, il faut être "bien né" pour se laisser caresser par des étrangers...

 

Vieux quartier de la superbe petite ville de Travnik

et première pause citadine pour notre nouveau compagnon.

  

Fontaine d'une eau réputée, à portée de main et à discrétion .

Aucune perturbation au changement de contexte... un sens de l'adaptation...hors du commun !

Déjà le départ, des images et des projets plein la tête

Toujour zen !!

épuisant, tout ça, mais tellement palpitant !                                 

Very est désormais en Auvergne, porte drapeau d'une belle aventure qui ne fait que commencer !

 

Il faut d'emblée convaincre de ses compétences !

 

Même Croque loup s'est fait avoir !

 

L'union d'un Bosniak et d'un  Macédo-Auvergnat...

Un grand merci à Fehrat pour sa gentillesse et sa disponibilité !

Prochainement, un article sur cette belle race (utilisation, caractéristiques) et un commentaire au standard, alors à bientôt...